Recherches

Marevivo: sur la vague verte depuis 30 ans

Marevivo: sur la vague verte depuis 30 ans


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Marevivo est un groupe de personnes, Marevivo c'est une passion commune pour la mer. Marevivo depuis 1985, elle promeut et met en œuvre des interventions en faveur de la défense de la mer. Pollution, transport de substances dangereuses par mer, massacres de cétacés, méthodes de pêche illégales et destructrices, abandon en haute mer de substances nocives toxiques: tous les problèmes à résoudre et Marevivo est au premier plan, comme il l'explique le président Rosalba Giugni.

1) Quand êtes-vous né et combien d'associés comptez-vous aujourd'hui?
C'est en 1985 que j'ai pris conscience que le monde qui m'entourait changeait, en particulier celui de la mer, et c'est comme ça qu'il est né Marevivo. Au départ, un partenariat de personnes, passionnées par la mer et dans le but de faire comprendre aux autres qu'elle était en danger. Aujourd'hui, après 30 ans, Marevivo elle compte trente mille associés et du siège national romain et de toutes les délégations dispersées sur tout le territoire, nous n'avons cessé de travailler un seul jour. Notre drapeau bleu avec des dauphins blancs a toujours agité fièrement, loin de la logique politique et des opportunités.

2) Quels sont les principaux thèmes que vous traitez?
L'éducation environnementale est la priorité de Marevivo mais il y a de nombreuses batailles menées sur différents fronts. Nous avons promu des lois de sauvegarde (par exemple contre la pêche au spadare ou en mer ou pour la création d'aires marines protégées). Marevivo réalise également des actions de lutter contre la pollution: ces dernières années, nous nous sommes concentrés sur l'effrayant du golfe de Naples. Depuis 5 ans, il y a aussi eu l'initiative "Mais la mer ne vaut-elle pas la peine?" contre l'abandon des mégots de cigarettes sur la plage, et nous sommes arrivés à douze campagnes internationales dans la «Mare Nostrum» avec la marine, à bord du navire-école Amerigo Vespucci, sur les problèmes les plus chauds de la protection de la mer. Actuellement dans les mers du Nord sur le thème de énergies renouvelables et respect du paysage il y a "Soleil, vent et mer" en place.

3) Depuis la naissance de Marevivo, comment les priorités en matière de défense de la mer ont-elles évolué?
Je pense qu'ils n'ont pas changé: les problèmes restent sur la table. Les problèmes graves tels que la pollution, l'effort de pêche excessif, la surconstruction des côtes, l'érosion des côtes, le tourisme de masse, le transport maritime et le forage, ne disposent pas d'une salle de contrôle adéquate. Il n'y a pas de politique adéquate qui sait combiner la nécessité de sauvegarder le patrimoine marin avec celle d'exploiter ses ressources. Dans le passé, il y avait un Ministère de la marine marchande, après sa disparition, les compétences ont été réparties entre 6 ministères et il n'y a plus de politique intégrée.

4) Comment la sensibilisation des citoyens à ces questions a-t-elle changé?
La mer continue d'être conçue exclusivement en termes de vacances ou de simple exploitation de ses ressources. Ces dernières années, comme Marevivo nous avons constaté une plus grande sensibilité et une plus grande attention aux problèmes écologiques, mais nous n'avons pas encore atteint cette prise de conscience que l'environnement, en tant que bien commun, c'est un droit égal à celui de la santé ou de l'éducation.
À l'heure où l'attention de tous est tournée vers la crise économique, les enjeux environnementaux représentent les véritables enjeux stratégiques du XXIe siècle. Les économistes, les écologistes, les politiciens devraient tous contribuer à créer une vision de Le développement durable où la protection de l'environnement est étroitement liée à la croissance économique.

5) Quelle est la situation des aires marines protégées en Italie?
L'Italie est le pays qui compte le plus grand nombre d'aires marines protégées d'Europe. Mais les ressources manquent, c'est absent un système de planification stratégique et politiques conséquentes, il reste une difficulté de surveillance et le poids de la politique locale est excessif par rapport aux intérêts nationaux. Beaucoup plus pourrait être fait, du renforcement de l'alliance avec la recherche scientifique et aussi avec le monde de l'éducation à la collaboration internationale en Méditerranée.

6) Quelles sont les activités de Marevivo dans le domaine de l'éducation environnementale?
La protection et le salut des mers et de l'environnement passent par la connaissance des jeunes: pour cette raison Marevivo met à profit les nouvelles générations avec diverses actions et projets ad hoc. Giglio, Capri, Ischia, Ponza et Lampedusa sont quelques-unes des îles mobilisées pour le projet d'éducation environnementale «Delfini Guardiani», qui crée un réseau de jeunes «sentinelles» du territoire des petites îles. Marevivo elle prépare également la nouvelle édition de «Table bleue» destinée aux établissements hôteliers en Italie, car les chefs de demain sont appelés à allier créativité et durabilité dans l'utilisation des ressources marines.

7) Et dans celui de la recherche scientifique?
En plus de faire appel à un comité scientifique, Marevivo sur les thèmes du changement climatique, de l'aquaculture, de la pêche et de la biodiversité, aux côtés de CONISMA (Consortium national interuniversitaire pour les sciences marines). Sur l'énergie, en collaboration avec Enea, Gse, les Ministères de l'environnement et du patrimoine culturel et l'Université de La Sapienza, Marevivo recherche de solutions permettant de concilier l'utilisation de composants ou de systèmes végétaux pour la production d'énergie thermique et / ou électrique à partir de sources renouvelables avec le respect de l'environnement, les caractéristiques typologiques de l'architecture du lieu et du paysage des petites îles et / ou zones marines protégées.


Vidéo: Que faire de Colbert? Ces députés nous répondent (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Woodward

    Je suis entièrement d'accord!

  2. Malakinos

    Je suis prêt à vous aider, à poser des questions.

  3. Arshavir

    Il y a quelque chose là-dedans et l'idée est bonne, je la soutiens.

  4. Cronan

    Bon moment de la journée! Aujourd'hui, en utilisant la conception amicale de ce blog, j'ai découvert beaucoup de choses jusqu'à présent inconnues. Nous pouvons dire que j'ai beaucoup traîné dans ce sujet compte tenu de son développement constant, mais néanmoins le blog m'a rappelé beaucoup de choses et a ouvert de nouvelles informations mystérieuses. Auparavant, j'ai souvent utilisé les informations de ces blogs, mais dernièrement, j'ai tellement signalé qu'il n'y a même pas de temps pour aller sur ICQ ... que puis-je dire sur les blogs ... mais grâce aux créateurs de toute façon. Le blog est très utile et intelligent.

  5. Benicio

    This message is incomparable,))), I like :)

  6. Kigataxe

    Belle message



Écrire un message