Recherches

Recyclage du plastique: CARPI s'en charge

Recyclage du plastique: CARPI s'en charge


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La valeur du recyclage du plastique est CARPI qui le représente et le défend. Il s'agit du plus grand consortium du secteur de l'emballage tertiaire, compte 33 entreprises membres et Gianfranco Picinali, le président, prévoit déjà qu'il y aura de nouvelles entrées intéressantes. Et il met en garde l'Italie: "Si nous voulons atteindre les objectifs de l'UE, les choses devront progressivement changer. Nous avons besoin de libéralisation dans notre secteur ».

1) Quand votre consortium est-il né? Quelle est votre mission?

Nous sommes nés fin 2007 comme un pari de 9 recycleurs italiens. Nous sommes maintenant 33 entreprises et de nouvelles entrées sont attendues dans les mois à venir. Nous sommes le seul consortium en Italie à représenter la plupart des acteurs de la chaîne d'approvisionnement de manière unifiée recyclage des emballages tertiaires en plastique vers les institutions locales et nationales. Notre activité de représentation se traduit par faire connaître la dynamique et la valeur de la supply chain recyclage du plastique aux autorités politiques et administratives italiennes dans le but de faciliter et d'encourager le travail quotidien de nos membres.

2) Quelle est la zone la plus «active» du pays intéressée par le recyclage du plastique?

Pour le recyclage des emballages industriels ou en tout cas de dérivation privée et non urbaine, il n'y a pas de différences entre les régions italiennes. Nous traitons les déchets des entreprises tant industrielles qu'agricoles, toutes intéressées par la valorisation de leurs déchets.

3) Quels types de membres avez-vous?

À ce jour, parmi les 33 entreprises associées à CARPI, il y a 11 recycleurs, 8 collecteurs, 7 producteurs et 7 soutiens. Nos partenaires vont des petites entreprises aux sociétés par actions structurées avec une présence de trente ans dans le secteur du recyclage des plastiques. Parmi les principaux recycleurs On peut citer Poliplast, Plastipol, Ilap et Nuova Gandiplast Srl.

4) Comment fonctionne le groupement d'achat d'électricité promu depuis 2012? Comment ça se passe?

Le groupement d'achat d'électricité que nous promouvons vise à amener tous ses membres à obtenir le meilleur prix d'achat disponible sur le marché des composants électriques. L'idée découle du concept que «faire équipe est toujours pratique»: un groupe industriel devient économiquement plus attractif pour divers fournisseurs d'énergie qu'une simple entreprise. Le groupement d'achats a démarré en 2012 accompagné de 10 entreprises du Consortium CARPI qui est passé à 12 en 2013. Toujours au sein du groupement d'achats, en tant que groupement nous proposons également un service de suivi mensuel des factures et de contrôle de l'évolution générale du marché de l'électricité.

5) Quelle est la marque PEV? Quelles garanties donnez-vous?

PEV signifie Village écologique en plastique et est une marque appartenant au Consortium CARPI qui vise à valoriser le travail des acteurs de la chaîne de recyclage du plastique, à savoir les collecteurs et recycleurs de déchets plastiques et les producteurs de nouveaux produits en plastique recyclé. L'aspect le plus important de la marque est le calcul des émissions climatiques de l'entreprise à travers une étude ACV. Les procédures d'exploitation et les méthodes d'acquisition des données sont vérifiées par TUV Italia tandis que la bonne exécution de l'étude ACV et les résultats respectifs sont supervisés par BIOS, deux sociétés qui garantissent l'exactitude et la véracité de ce qui est exprimé dans la marque.

6) Qu'est-ce que le système PARI? Comment ça marche?

Le système ÉGAL (Plan de gestion autonome des déchets d'emballage) est un système de gestion autonome des déchets d'emballages «propres» mis en place par Aliplast Spa (société de collecte, de recyclage et de production d'emballages plastiques) et prévu par l'article 221 de la loi environnementale consolidée. Elle prévoit qu'Aliplast assure la traçabilité de ses emballages, gère sa collecte et sa valorisation, en atteignant seule les objectifs fixés par la loi.

7) Que demanderiez-vous d'un point de vue réglementaire concernant le recyclage du plastique?

Une plus grande libéralisation du système d'emballage. Actuellement, il n'y a qu'une seule entité qui détient le monopole par la loi. Si nous voulons atteindre les objectifs communautaires de valorisation des déchets plastiques cet état de fait devra progressivement changer



Vidéo: TogoLomé: une entreprise modèle en matière de recyclage de déchets (Mai 2022).